Lepays225.com

  

 
 

  

Les destructions engagées par la mairie de Koumassi ont faits de nombreuses victimes. Des vieilles de plus de 75 ans a vu son immeuble détruit, des stations également. Les victimes qui affirment ne pas être sur le domaine public  entendent poursuivre en justice le maire Cissé Bacongo. Lire la suite…

 

Des destructions  et travaux d’embellissement  sont observés  dans  les quartiers de  la  commune de Koumassi. L’entrée de la commune de ladite  par le grand carrefour,  présente un nouveau visage.  Le grand carrefour, autrefois  gare des taxis woro-woro, de vente  de chaussures, d’électro-ménagés, de vêtements  a connu le passage des engrains. Les travaux effectués par la mairie ne laissent personne indifférent. « Voir ce grand carrefour où régnaient au quotidien  le désordre et la pollution est désormais un vieux souvenir. L’endroit  présente l’allure des communes modernes», a confié un passant rencontré à ce carrefour.  Notre interlocuteur  ne cache cependant pas  son inquiétude. « Déguerpir  c’est bon. Cependant,  je préconise la compensation des  personnes qui ont eu leurs commerces détruits. Ne pas le faire favoriserait certains vices (chômage, prostitution, agression).

 Le changement  voulu par le premier magistrat  de  la commune, le maire Cisssé Ibrahim Bacongo  ne fait pas qu’eux des heureux. Des commerçants, propriétaire de loyers,  locataires    ne cachent pas leur colère à la suite des destructions de leurs biens.  Deux stations (Total et Shell) à l’entrée de la commune par le grand carrefour ont été détruites.  

Deux  autres  stations, l’une  (Total) située à côté  du commissariat  du 6è arrondissement, l’autre (Corlay),   en face du même commissariat, non loin  du grand marché  ont aussi été détruites.  

Cissé Bacongo est allé plus loin. L’immeuble de Dame Bilé  épouse  Ehouman Djabia,  plus de 75 ans,  a été démoli le mardi 19 novembre dernier.

« Le maire Bacongo est arrivé le  lundi 18 novembre dernier aux environs de  22 heures devant l’immeuble. Il a observé  le bâtiment  et avant de s’en aller, il a confié aux jeunes présents à ses côtés que l’immeuble  serait détruit le lendemain (mardi 19 novembre 2019). A notre grande surprise, les agents de la mairie  sont arrivés le mardi 19 novembre dernier à 8 heures. Ils ont ordonné aux locataires  de déguerpir   à tire-d’aile l’immeuble  afin qu’ils le mettent à terre.  Certains locataires ont dû sortir leurs affaires dans les débris de l’immeuble casé », a confié M. Diarra,  un locataire.  « Quelques mois auparavant,  le premier magistrat de la commune  avait fait la promesse  de laisser la bâtiment intact. Il avait toutefois ordonné  que la peinture soit refaite. Un portail à l’entrée pour la sécurité des occupants  a été fait. Malgré ça, Cissé Bacongo a détruit le bâtiment. Il  n’a pas tenu compte de ce que nous sommes en plein  milieu scolaire et que les locataires  ont leurs enfants qui fréquentent  non loin de lieu  de leur habitation», a déclaré le vigile de l’immeuble.

Pendant que nous visitons le bâtiment devenu inhabitable, d’autres agents de la mairie  sont arrivés à 15H 25  mn du mardi 19 novembre 2019,  dans un camion  immatriculé, D.18 827 pour continuer la destruction de l’immeuble.

C’est une veuve de plus de soixante quinze (75) ans, visiblement affectée par la destruction de son immeuble qui nous a reçus le mardi 19 novembre dernier  à son domicile,  situé non loin  du bâtiment démoli. Elle se déplaçait  difficilement du fait du poids de l’âge et de sa forme. « J’ai le titre foncier  du terrain depuis le 11 juin 1976. Ce terrain appartenait à feu mon père, M. Bilé Guillaume. Lot 66, morcellement 6675. Il n’est pas sur le domaine public. Nous avons signé un contrat  de location de vingt (20) ans avec Total pour l’occupation d’une partie du terrain. Sans  une mise  en demeure  préalable, l’immeuble R+1  que j’ai  bâti à la sueur de mon front il y a  deux (2) ans  de cela a été mis à terre par Cissé Bacongo. Je lui dit merci. Merci d’affamer une veuve, merci  d’attrister une  vieille femme », a déclaré veuve Bilé épouse Ehouman Djabia au milieu de ses enfants, petits enfants  et arrières petits enfants.  C’est donc un immeuble   de   sept (7) de  trois pièces  et une  deux pièces, toutes habités entièrement détruit.

Depuis lors, la propriétaire de l’immeuble détruit et  les locataires  sont dans la tristesse. Ils crient à la  méchanceté. « Ce bâtiment n’est sur un espace public », crient-ils. Certains s’interrogent. Que cache l’action du maire ? Cissé Bacongo  veut-il s’approprier le terrain ?  L’autre  terrain sur lequel  était construite la station Corlay  appartient à la famille Legon. Après la destruction de la station Corlay, la mairie a construit en lieu et place des magasins. Ce, sans l’accord du vrai propriétaire.

Quant à la famille Bilé qui a eu son immeuble détruit, elle entend saisir le tribunal. Une affaire  qui va faire du bruit.

S’agissant des responsables de  l’ex-station Total  voisine du commissariat du 6è arrondissement, ils  ont  saisi le tribunal  pour demander  la reconstruction  de la station. L’affaire est en cour.

Nous vous donnerons la réaction de la mairie de Koumassi

S.A.S

  

    

DERNIERS ARTICLES

Lepays225.com-08 juin2020-INTERVIEW/ Bah Soumalet, président de l’Alliance des Sociaux-Démocrates(ASD) et membre de la plateforme de l’opposition ivoirienne./«Le régime a mobiliser plus de 4.000 milliards de FCFA et  les 200 millions de masques que le Gou
Lepays225.com-08 juin2020-INTERVIEW/ Bah Soumalet, président de l’Alliance des Sociaux-Démocrates(ASD) et membre de la plateforme de l’opposition ivoirienne./«Le régime a mobiliser plus de 4.000 milliards de FCFA et les 200 millions de masques que le Gou
Publication : lundi 8 juin 2020 22:14
 Oustaz Koné (conférencier-théologien)/« Dieu est devenu un fonds de commerce. »
Oustaz Koné (conférencier-théologien)/« Dieu est devenu un fonds de commerce. »
Publication : samedi 6 juin 2020 15:28
Présidentielle d’octobre 2020/Le PDCI-RDA en conventions locales éclatées les 25 et 26 juillet prochain
Présidentielle d’octobre 2020/Le PDCI-RDA en conventions locales éclatées les 25 et 26 juillet prochain
Publication : samedi 6 juin 2020 15:21
 Côte d’Ivoire-lepays225.com-Affaire Matca/Le courrier  de l’ex-DG qui confond la direction des assurances et les dirigeants actuels de la MATCA.
Côte d’Ivoire-lepays225.com-Affaire Matca/Le courrier de l’ex-DG qui confond la direction des assurances et les dirigeants actuels de la MATCA.
Publication : mardi 19 mai 2020 17:09
Côte d’Ivoire-22 avril 2020-lepays225.com- Gabegie à la MATCA/Un trou de 2.286.669.330 FCFA  découvert *L’équipe dirigeante actuelle accuse l’ex-PCA
Côte d’Ivoire-22 avril 2020-lepays225.com- Gabegie à la MATCA/Un trou de 2.286.669.330 FCFA découvert *L’équipe dirigeante actuelle accuse l’ex-PCA
Publication : mercredi 22 avril 2020 17:55
Côte d’Ivoire-22avril 2020-lepays225.com-Interview/Djé Bi Djé Vamy Olivier (maire de Zuénoula et candidat déclaré à l’élection présidentielle d’octobre 2020)/« La Côte d’Ivoire est malade, je veux la guérir»
Côte d’Ivoire-22avril 2020-lepays225.com-Interview/Djé Bi Djé Vamy Olivier (maire de Zuénoula et candidat déclaré à l’élection présidentielle d’octobre 2020)/« La Côte d’Ivoire est malade, je veux la guérir»
Publication : mercredi 22 avril 2020 17:46
Côte d’Ivoire-Abidjan-20avrl 2020-lepays225.com-Décès de Marie Rose Guiraud/Les Condoléances du gouvernement à la famille éplorée
Côte d’Ivoire-Abidjan-20avrl 2020-lepays225.com-Décès de Marie Rose Guiraud/Les Condoléances du gouvernement à la famille éplorée
Publication : lundi 20 avril 2020 22:35
Côte d’Ivoire-Abidjan-20 avril 2020-lepays225.com-2ème Edition du Sommet Panafricain de l’Enfance et de l’Adolescence/Un trait d’union entre l’Afrique et ses fils
Côte d’Ivoire-Abidjan-20 avril 2020-lepays225.com-2ème Edition du Sommet Panafricain de l’Enfance et de l’Adolescence/Un trait d’union entre l’Afrique et ses fils
Publication : lundi 20 avril 2020 22:13
Élection à la FIF /Eugène Diomandé se retire  au profit de Drogba
Élection à la FIF /Eugène Diomandé se retire au profit de Drogba
Publication : mardi 14 avril 2020 19:37
Côte d’Ivoire-lepays225.com-Interview avec le président  de Horest/« Les pertes se chiffrent en milliards de nos francs »
Côte d’Ivoire-lepays225.com-Interview avec le président de Horest/« Les pertes se chiffrent en milliards de nos francs »
Publication : mardi 14 avril 2020 19:23

TITROLOGIE

  • abj.jpg
  • frat.jpg
  • fraternitematin-15458.jpg
  • fratmat-du-10-fev.jpg
  • fratmat27.jpg
  • infos.jpg
  • inter27.jpg
  • lereveil.jpg
  • letemps.jpg
  • letemps16.jpg
  • letemps17.jpg
  • letemps21.jpg
  • letempsmardi.jpg
  • linter.jpg
  • linter19.jpg
  • lintermardi.jpg
  • matin.jpg
  • matin1.jpg
  • nouveau-reveil.jpg
  • nouveaumardi.jpg

MUSIQUE Tendances

Musique : Sortie d’album/Aklane  annonce son retour avec ‘’confirmation’’
Musique : Sortie d’album/Aklane annonce son retour avec ‘’confirmation’’
Publication : jeudi 12 janvier 2017 02:01

Lepays225.com-Offrir  à ses fans quelque chose de bien. C’est  le souhait de l’artiste chanteuse Aklane, abonnée depuis quelques années  aux prestations dans les pianos bars. Son  dernier opus date de 2011.  Pour son retour, l’artiste  annonce  un album de 10 titres baptisé « confirmation ».

INTERNATIONAL Dernières dépêches

Sénégal – Tchad : la condamnation d’Hissène Habré est « nulle », selon l’un de ses avocats
Sénégal – Tchad : la condamnation d’Hissène Habré est « nulle », selon l’un de ses avocats
Publication : mardi 14 juin 2016 00:26

Lepays225.com-Un avocat de l'ex-président tchadien Hissène Habré a réclamé lundi sa libération immédiate, affirmant que sa condamnation à perpétuité par un tribunal spécial africain à Dakar était « nulle » en raison d'une irrégularité sur la désignation des juges.

Indépendance de la Justice : Les magistrats dénoncent une cabale politique
Indépendance de la Justice : Les magistrats dénoncent une cabale politique
Publication : mardi 14 juin 2016 23:52

Dans un certain temps, la justice burkinabè est au centre d’une cabale tendant à la dénigrer afin d’atteindre un objectif inavoué : celui de restaurer la présidence du Chef de l’Etat et la vice-présidence du ministre de la justice au Conseil supérieur de la magistrature.  

Compteur

1860034
Aujourd'huiAujourd'hui1112
HierHier2018
Cette semaineCette semaine3750
Ce moisCe mois26147

Nécrologie

 

Communiqué