Lepays225.com

  

 
 

  

Suite à l’appel des partis de l’opposition politique, de nombreux jeunes ont décidé d’organiser une marche pacifique pour protester contre un 3è mandat du président Alassane Ouattara. Cette marche s’est vite transformée en manifestation violente du fait de l’opposition des forces de l’ordre. Des morts, des blessés et des destructions de biens  aussi biens à Abidjan qu’à l’intérieur du pays.

 

C’est avec une grande indignation et tristesse que je note que, depuis la matinée de ce mercredi 12 Août 2020, une vague de répression aveugle et des agressions brutales s’abattent sur des jeunes démocrates ivoiriens, épris de paix et de responsabilité citoyenne, qui manifestent pacifiquement contre la candidature du Président Alassane Ouattara pour un troisième mandat à l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020.

En effet, ce troisième mandat est interdit par l’article 55 de la Constitution qui indique que le Président de la République est élu pour un mandat de 5 ans et n’est rééligible qu’une seule fois.

Ces manifestations pacifiques, autorisées par l’article 20 de la Constitution, devraient bénéficier de la protection des forces de l’ordre et de sécurité.

Je déplore que ces braves militants pacifistes de Ferkessédougou, de Daoukro, Daloa, Oumé et d’autres villes de la Côte d’Ivoire, agissant pour la noble cause de préservation de l’inviolabilité de notre loi fondamentale, aient été victimes des agressions organisées par des hordes instrumentalisées, venues d’ailleurs.

Je condamne, avec fermeté et détermination, ces agressions qui ont occasionné deux morts, de graves blessés et des destructions des biens publics et privés.

Je condamne, également, les arrestations arbitraires de certains de ces manifestants qui n’ont perpétré aucun acte répréhensible et demande, par conséquent, leur mise en liberté immédiate.

Je m’incline devant la mémoire de ces valeureux et courageux démocrates, défenseurs de nos droits et libertés.

J’invite ardemment le Président de la République, garant des libertés publiques, et les autorités militaires ivoiriennes à faire cesser ces agressions et à assurer la protection des biens et des personnes désireuses d’exprimer librement leur opinion sur les questions qui touchent à la marche de notre Nation.

J’adresse aux familles endeuillées, en mon nom propre, celui de mon parti et ceux des partis politiques alliés du PDCI-RDA, mes sincères condoléances et souhaite un prompt rétablissement à tous les blessés.

Que Dieu protège la Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan, le 12 Août 2020

Henri Konan BÉDIÉ

Président du PDCI-RDA

Président du CDRP

DERNIERS ARTICLES

Côte d’Ivoire, 7 syndicats d’enseignants des universités demandent le report de la présidentielle
Côte d’Ivoire, 7 syndicats d’enseignants des universités demandent le report de la présidentielle
Publication : mercredi 28 octobre 2020 16:40
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-mardi 27 oct. 2020-Dictature du régime RHDP/Babily Dembélé déféré à nouveau à la Maca
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-mardi 27 oct. 2020-Dictature du régime RHDP/Babily Dembélé déféré à nouveau à la Maca
Publication : mardi 27 octobre 2020 10:55
 Lepays225.com-La deuxième édition des 24 h d'Attoban est lancée
Lepays225.com-La deuxième édition des 24 h d'Attoban est lancée
Publication : lundi 26 octobre 2020 09:07
Côte d’Ivoire : décès de Sidiki Diakité, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation
Côte d’Ivoire : décès de Sidiki Diakité, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation
Publication : vendredi 23 octobre 2020 21:01
Abidjan (Côte d’Ivoire)-23 octobre 2020-lepays225.com-Situation politique/Babily toujours introuvable, ses collaborateurs détenus à la DST
Abidjan (Côte d’Ivoire)-23 octobre 2020-lepays225.com-Situation politique/Babily toujours introuvable, ses collaborateurs détenus à la DST
Publication : vendredi 23 octobre 2020 20:26
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-Alerte/Insécurité/Babily Dembélé et son staff enlevés par des hommes encagoulés pour une destination inconnue
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-Alerte/Insécurité/Babily Dembélé et son staff enlevés par des hommes encagoulés pour une destination inconnue
Publication : jeudi 22 octobre 2020 13:46
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-20 oct.2020-Après la déclaration de la CEDEAO /Bédié Affi désapprouvent  le communiqué de la Ministre ghanéenne  Mme Shirley
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-20 oct.2020-Après la déclaration de la CEDEAO /Bédié Affi désapprouvent le communiqué de la Ministre ghanéenne Mme Shirley
Publication : mardi 20 octobre 2020 16:04
 Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225-20 oct.2020-Désobéissance civile/La Côte d’Ivoire plonge dangereusement dans la violence
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225-20 oct.2020-Désobéissance civile/La Côte d’Ivoire plonge dangereusement dans la violence
Publication : mardi 20 octobre 2020 12:45
Le programme de la mission conjointe CEDEAO-UA-Nations Unies à Abidjan
Le programme de la mission conjointe CEDEAO-UA-Nations Unies à Abidjan
Publication : lundi 5 octobre 2020 13:40
Lepays225.com-La Distinction de l’UEFA/Drogba honoré
Lepays225.com-La Distinction de l’UEFA/Drogba honoré
Publication : mardi 29 septembre 2020 17:02

MUSIQUE Tendances

Musique : Sortie d’album/Aklane  annonce son retour avec ‘’confirmation’’
Musique : Sortie d’album/Aklane annonce son retour avec ‘’confirmation’’
Publication : jeudi 12 janvier 2017 02:01

Lepays225.com-Offrir  à ses fans quelque chose de bien. C’est  le souhait de l’artiste chanteuse Aklane, abonnée depuis quelques années  aux prestations dans les pianos bars. Son  dernier opus date de 2011.  Pour son retour, l’artiste  annonce  un album de 10 titres baptisé « confirmation ».

INTERNATIONAL Dernières dépêches

Sénégal – Tchad : la condamnation d’Hissène Habré est « nulle », selon l’un de ses avocats
Sénégal – Tchad : la condamnation d’Hissène Habré est « nulle », selon l’un de ses avocats
Publication : mardi 14 juin 2016 00:26

Lepays225.com-Un avocat de l'ex-président tchadien Hissène Habré a réclamé lundi sa libération immédiate, affirmant que sa condamnation à perpétuité par un tribunal spécial africain à Dakar était « nulle » en raison d'une irrégularité sur la désignation des juges.

Indépendance de la Justice : Les magistrats dénoncent une cabale politique
Indépendance de la Justice : Les magistrats dénoncent une cabale politique
Publication : mardi 14 juin 2016 23:52

Dans un certain temps, la justice burkinabè est au centre d’une cabale tendant à la dénigrer afin d’atteindre un objectif inavoué : celui de restaurer la présidence du Chef de l’Etat et la vice-présidence du ministre de la justice au Conseil supérieur de la magistrature.  

Compteur

2050140
Aujourd'huiAujourd'hui1541
HierHier3893
Cette semaineCette semaine7106
Ce moisCe mois46474

Nécrologie

 

Communiqué