Lepays225.com

  

 
 

  

La candidature du président Ouattara suscite depuis quelques temps des réactions allant jusqu’à des manifestations malheureusement violentes. Des enfants en conflit avec la loi ont été identifiés comme responsables des violences sur les manifestants occasionnant des morts, des blessés et destructions de biens. Le Président Babily appelle le président Ouattara à se retirer de la course à la présidentielle, aux forces de l’ordre d’encadrer les marches…. Lire la déclaration du président du Congrès Ivoirien pour le développement et la Paix faite le jeudi 27 août 2020 au siège du CIDP à la Riviera CIAD

 

 Chers militants et sympathisants du Congrès Ivoirien pour le Développement et la Paix,

Mesdames et messieurs,

Je voudrais saluer votre présence de qualité qui s’est voulue spontanée, dès l’annonce de cette rencontre. Elle m’honore et honore notre parti, le CIDP. Soyez en remercier.

Le Congrès Ivoirien pour le Développement et la Paix, voudrait encore une fois, faire entendre sa voix en cette période pré-électorale que traverse notre pays dans un contexte de crise sanitaire qui avait somme toutes déjà occupée le terrain.

Après la démission du vice-président Kablan Duncan et la mort du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, la Côte d’Ivoire s’est trouvée dans une certaine crise institutionnelle. A la demande des militants du RHDP, le Président Alassane Ouattara a dans son adresse à la nation du 06 Août 2020, annoncé sa candidature à la Présidentielle d’octobre prochain.

L’occasion de cette annonce qui du reste était inappropriée, a laissé la classe politique dans sa majorité et une partie de la communauté nationale et internationale dans une certaine consternation. Les raisons évoquées pour justifier ce revirement décisionnel à 360° sont très loin d’être tenables. Comme il fallait s’y attendre de graves incidents ont eu lieu, annonçant des couleurs troubles pour les élections à venir. Cela a causé une dizaine de pertes en vie humaine, de nombreux blessés et des centaines d’arrestations sur l’ensemble du pays.

Je vous prie mesdames et messieurs d’accepter que nous observions une minute de silence en mémoire des victimes de ces évènements. … Merci ……

Loin des discours de propagande entendus çà et là, force est de reconnaitre que le climat social ne s’est réellement pas apaisé depuis la crise de 2010 et la réconciliation des ivoiriens ne s’est pas faite du tout. La réconciliation des ivoiriens n’a même pas été conceptualisée par le RHDP avant d’exister dans son programme de gouvernance pour être exécuté. Les stigmates de la crise post-électorale de 2010 sont restés patents et le demeurent hélas jusqu’à aujourd’hui. Depuis une décennie, des prisonniers militaires croupissent encore dans les prisons. Des arrestations arbitraires, des emprisonnements d’hommes politiques et d’acteurs de la société civile, des exilés politiques condamnés à vivre loin de leur patrie, etc… Tout cela marque l’échec d’une gouvernance qui nourrit une atmosphère socio politique existant sur des braises.

Les divisions et frustrations existent dans plusieurs secteurs de la société qui sont gangrénées par la corruption, le clientélisme, ‘’l’ethnicisme’’ et le régionalisme. Le taux de pauvreté des ivoiriens ne cesse de croitre depuis une décennie, parce que ressenti difficilement dans les ménages.

Au niveau socio politique, si après une interprétation partagée de la constitution, qui elle-même a été un désaveu des ivoiriens parce que votée à seulement 42% du corps électoral en 2016, l’on constate des manifestations aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger, à la suite de la décision du Chef de l’Etat de briguer un 3e mandat, cela signifie que l’horizon est sombre pour notre pays. Nous devons le comprendre en toute responsabilité.

C’est dans cette situation déjà trouble que le Chef de l’Etat a fait acte de candidature par le dépôt de son dossier à la CEI. Alors que familles et amis de victimes sont fraichement endeuillées par la disparition de leurs proches, des blessés qui peinent à se faire soigner et d’autres qui sont emprisonnés pour avoir tous choisis légitimement de dire non à cette candidature. Des femmes brutalisées par des forces de l’ordre, des jeunes garçons agressés à coups de machettes par des individus encagoulés ; toutes ces victimes en dehors de celles qui ont perdu la vie, sont en ce moment meurtris par des douleurs morales, corporelles et psychologiques. Des opérateurs économiques qui ont vu leurs outils de production ou d’exercice d’activités partir en fumée de même que des habitations causant des milliers de sans-abris, tout ceci laisse des populations dans un total désarroi et cela est dommage pour notre pays.

Le CIDP s’insurge contre cette barbarie et violence d’un autre siècle et exige ici et maintenant une enquête internationale pour situer les responsabilités.

Tout ce tableau porte les germes d’une autre grave crise qu’on peut encore éviter. Face à cette situation préoccupante, le RHDP qui se croit en campagne électorale exprime à travers les médias le bilan de sa gestion aux affaires.

A cela le Congrès Ivoirien pour le Développement et la Paix veut partager un certain nombre d’interrogations avec l’ensemble des ivoiriens.

  • A quel niveau sommes-nous en termes de Droits de l’Homme, des libertés individuelles, collectives et politiques?
  • A quel niveau sommes-nous avec les libertés d’expression, de rassemblement dans notre pays ?
  • A quel niveau sommes-nous quant à la réconciliation des ivoiriens souhaitée par tous au sortir de la crise post-électorale de 2010 ?
  • A quel niveau sommes-nous en termes de bonne gouvernance, tant la corruption a envahi une kyrielle de secteurs, notamment les marchés publics et les concours administratifs ?
  • A quel niveau sommes-nous en termes de séparation de pouvoirs et d’indépendance des institutions ? CEI, Conseil Constitutionnel, Cour Suprême, etc. Les liens de ces dirigeants avec le pouvoir qui les a nommés, sont-ils de nature à rassurer les ivoiriens quant à des élections justes, libres et transparentes ?
  • A quel niveau sommes-nous en termes de respect des engagements internationaux, quand une décision exécutoire dela Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relative à la CEI n’est pas respectée et appliquée ?
  • A quel niveau sommes-nous quant au libre accès et équitable aux médias d’Etat, en nous souvenant que le régime actuel était de ceux qui décriait cette impartialité quand il était dans l’opposition ?

Au regard de ces interrogations très loin d’être exhaustives et qui traduisent l’échec du pouvoir actuel à créer un climat de paix, de quiétude et de confiance, le Congrès Ivoirien pour le Développement et la Paix demande au Président Alassane Ouattara de retirer sa candidature pour la Présidentielle.

Le CIDP estime que toute candidature qui cause déjà des morts et une déchirure sociale doit être retirée, parce qu’elle n’est pas au-dessus de la vie et de la paix des ivoiriens tout court. C’est une candidature pour l’intérêt d’un clan et non pour le bien de la Côte d’Ivoire. Pour le Congrès Ivoirien pour la Développement et la Paix, comme cela est inscrit dans le manifeste de notre parti, c’est LA COTE D’IVOIRE D’ABORD.

Enfin pour nous il faut une reforme totale des institutions et une conférence nationale qui sera dirigée par une personnalité de consensus qui organisera une réconciliation vraie qui débouchera sur un gouvernement consensuel et créera les conditions d’une élection juste, libre et transparente.

Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !

Je vous remercie.

Le Président Fondateur du CIDP

BABILY DEMBELE

DERNIERS ARTICLES

Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-mardi 27 oct. 2020-Dictature du régime RHDP/Babily Dembélé déféré à nouveau à la Maca
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-mardi 27 oct. 2020-Dictature du régime RHDP/Babily Dembélé déféré à nouveau à la Maca
Publication : mardi 27 octobre 2020 10:55
 Lepays225.com-La deuxième édition des 24 h d'Attoban est lancée
Lepays225.com-La deuxième édition des 24 h d'Attoban est lancée
Publication : lundi 26 octobre 2020 09:07
Côte d’Ivoire : décès de Sidiki Diakité, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation
Côte d’Ivoire : décès de Sidiki Diakité, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation
Publication : vendredi 23 octobre 2020 21:01
Abidjan (Côte d’Ivoire)-23 octobre 2020-lepays225.com-Situation politique/Babily toujours introuvable, ses collaborateurs détenus à la DST
Abidjan (Côte d’Ivoire)-23 octobre 2020-lepays225.com-Situation politique/Babily toujours introuvable, ses collaborateurs détenus à la DST
Publication : vendredi 23 octobre 2020 20:26
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-Alerte/Insécurité/Babily Dembélé et son staff enlevés par des hommes encagoulés pour une destination inconnue
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-Alerte/Insécurité/Babily Dembélé et son staff enlevés par des hommes encagoulés pour une destination inconnue
Publication : jeudi 22 octobre 2020 13:46
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-20 oct.2020-Après la déclaration de la CEDEAO /Bédié Affi désapprouvent  le communiqué de la Ministre ghanéenne  Mme Shirley
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-20 oct.2020-Après la déclaration de la CEDEAO /Bédié Affi désapprouvent le communiqué de la Ministre ghanéenne Mme Shirley
Publication : mardi 20 octobre 2020 16:04
 Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225-20 oct.2020-Désobéissance civile/La Côte d’Ivoire plonge dangereusement dans la violence
Abidjan (Côte d’Ivoire)-lepays225-20 oct.2020-Désobéissance civile/La Côte d’Ivoire plonge dangereusement dans la violence
Publication : mardi 20 octobre 2020 12:45
Le programme de la mission conjointe CEDEAO-UA-Nations Unies à Abidjan
Le programme de la mission conjointe CEDEAO-UA-Nations Unies à Abidjan
Publication : lundi 5 octobre 2020 13:40
Lepays225.com-La Distinction de l’UEFA/Drogba honoré
Lepays225.com-La Distinction de l’UEFA/Drogba honoré
Publication : mardi 29 septembre 2020 17:02
Bouaké (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-29 sept.2020- : Le TFA tour du challenge lancé
Bouaké (Côte d’Ivoire)-lepays225.com-29 sept.2020- : Le TFA tour du challenge lancé
Publication : mardi 29 septembre 2020 16:26

MUSIQUE Tendances

Musique : Sortie d’album/Aklane  annonce son retour avec ‘’confirmation’’
Musique : Sortie d’album/Aklane annonce son retour avec ‘’confirmation’’
Publication : jeudi 12 janvier 2017 02:01

Lepays225.com-Offrir  à ses fans quelque chose de bien. C’est  le souhait de l’artiste chanteuse Aklane, abonnée depuis quelques années  aux prestations dans les pianos bars. Son  dernier opus date de 2011.  Pour son retour, l’artiste  annonce  un album de 10 titres baptisé « confirmation ».

INTERNATIONAL Dernières dépêches

Sénégal – Tchad : la condamnation d’Hissène Habré est « nulle », selon l’un de ses avocats
Sénégal – Tchad : la condamnation d’Hissène Habré est « nulle », selon l’un de ses avocats
Publication : mardi 14 juin 2016 00:26

Lepays225.com-Un avocat de l'ex-président tchadien Hissène Habré a réclamé lundi sa libération immédiate, affirmant que sa condamnation à perpétuité par un tribunal spécial africain à Dakar était « nulle » en raison d'une irrégularité sur la désignation des juges.

Indépendance de la Justice : Les magistrats dénoncent une cabale politique
Indépendance de la Justice : Les magistrats dénoncent une cabale politique
Publication : mardi 14 juin 2016 23:52

Dans un certain temps, la justice burkinabè est au centre d’une cabale tendant à la dénigrer afin d’atteindre un objectif inavoué : celui de restaurer la présidence du Chef de l’Etat et la vice-présidence du ministre de la justice au Conseil supérieur de la magistrature.  

Compteur

2050091
Aujourd'huiAujourd'hui1492
HierHier3893
Cette semaineCette semaine7057
Ce moisCe mois46425

Nécrologie

 

Communiqué